Institut McKenzie France

Le Diagnostic et la Thérapie Mécanique (MDT) développé par Robin McKenzie est une approche du management kinésithérapique des problèmes mécaniques de la colonne vertébrale et des membres.  Connue aussi sous le nom de Méthode McKenzie, cette approche repose sur un processus d’évaluation fiable et validé par un volume considérable de recherches.  Le concept central du MDT repose sur le fait que le patient devienne l’acteur principal de son processus de guérison. La stratégie thérapeutique préconisée repose sur des modifications posturales et des exercices d’auto-traitement à effectuer plusieurs fois par jour à la maison.  Le fait d’encourager le patient à l’autogestion de son corps s’intègre parfaitement dans la conception bio-psycho-sociale des affections musculo-squelettiques. L’approche MDT est enseignée régulièrement dans près de 40 pays, et constitue l’approche kinésithérapique du traitement des douleurs rachidiennes la plus utilisée aux Etats-Unis.

Le bilan MDT permet d’arriver de façon fiable (reproductible inter-examinateur) à un diagnostic mécanique et d’identifier les patients qui pourront en bénéficier. Ce processus d’évaluation permet également de reconnaître rapidement la minorité de présentations « non-mécaniques » qui requièrent des investigations plus poussées ou des stratégies de management autres que le MDT. Comprendre la réponse symptomatique et mécanique du patient lors de tests cliniques permet au thérapeute de décider à quel sous-groupe le patient appartient. De cette classification, le thérapeute peut formuler une stratégie thérapeutique logique et facile à mettre en œuvre. 

La Méthode McKenzie offre aux praticiens :

  • Un processus d’évaluation fiable et logique 
  • Une approche pleine de bon sens
  • Une relation différente, avec ses patients, basée sur la coopération entre soigné et soignant, dans laquelle le patient n’est pas un bénéficiaire passif.
  • Des stratégies de traitement simples, efficaces et sûres dont le patient est l’acteur principal
  • Une approche qui améliore l’implication des patients parce qu’elle lui permet de soulager efficacement ses douleurs lui-même et d’éviter la plupart des rechutes. 
  • Si une récidive devait survenir, le patient pourra le plus souvent la gérer seul. 

Témoignages vidéo de Praticiens

voir un de nos praticiens McKenzistes expliquer la méthode et comment l’utiliser en pratique


Yoav Suprun
Diplomaed McKenzie Clinician
PT, Dip. MDT

Joel Laing
Certified McKenzie Clinician
PT, Cert. MDT